Publié le par John l'Archiviste

Interview de Sylvain Guyot, responsable Marketing chez Armorgreen et en charge de la stratégie web.

Jeudi 5 décembre 2013, Ouest Online a organisé un speed dating où les entreprises pouvaient rencontrer nos experts en web marketing. Nous en avons profité pour réaliser une interview d’un des participants : Sylvain Guyot.

Dans un premier temps, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Sylvain Guyot, société Armorgreen, je suis responsable marketing et communication.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ArmorGreen, son secteur, ses activités et ses clients ?

Chez Armorgreen on a plusieurs sociétés et on est spécialisé dans les énergies renouvelables. On est historiquement basé à Rennes, mais on représente 15 implantations dans le grand ouest. On est spécialisé dans des activités comme le photovoltaïque, le biomasse bois, l’éolien ou la méthanisation. Ces activités répondent à plusieurs marchés et segments de clientèles comme les agriculteurs, les collectivités, les entreprises ou les particuliers.

ArmorGreen rassemble plusieurs entreprises comme AEB spécialisée dans la méthanisation et est un des leaders du marché. Enfin, une troisième société qui s’appelle Baoene, qui elle s’adresse plutôt aux particuliers sur le département du 35 et qui fait tous les travaux aussi bien dans le cadre de rénovations que de constructions de maisons.

L’entreprise a donc une véritable vocation écologique ?

Non, plutôt économique, car selon moi l’écologie se porte bien mieux quand elle rime avec économie.

Avant de parler de digital marketing, pouvez-vous nous dire quelles sont vos campagnes marketing et communication Offline récurrentes ?

C’est très différent selon nos trois sociétés (Armorgreen, AEG et Baoene). Par exemple avec ArmorGreen nous sommes plus en B2B. En termes de médias ce qu’on utilise plus particulièrement ce sont les salons et les médias presse spécialisés. Grâce à la presse, on a ainsi de la matière pour communiquer et on prend l’habitude de rédiger des revues de presse et à produire du contenu. Ce qui a son importance en termes d’animation d’un site internet ou de réseaux sociaux.

C’est à peu près pareil chez AEB. Chez Baoène on s’oriente plus vers de la presse grand public et de l’affichage. Évidemment, on fait pas mal de marketing direct, qui a un coût bien moins important.

Vos trois entreprises sont-elles présentes sur le web ?

Oui, Armorgreen possède un nouveau site web qui a 4 mois, il commence tout juste à se stabiliser au niveau du référencement naturel. Il s’agit de la troisième version du site. AEB est un site avec du contenu intéressant mais dépassé. Pour ces deux-la il n’y a ni blog ni de présence sur les réseaux sociaux. Enfin Baoène a un site qui va être refait. Par contre, derrière il y a des pages Facebook et Twitter.

Qu’est-ce qui vous a motivé à venir aujourd’hui au speed dating ?

Je suis présent aujourd’hui grâce à votre e-mailing sur l’opération. Si je suis venu c’est parce que je ne suis pas de cette « génération digital natif » et je dois faire des efforts au niveau de la veille.Et le propos qui m’a intéressé c’était de rencontrer, comme vous le dites, des « experts de la veille digitale».

Votre entreprise a-t-elle déjà réalisé des opérations web marketing ?

Oui tout à fait. On a fait un gros travail sur le référencement naturel dans toute sa démarche de A à Z. On a fait des campagnes Google Adwords. Et surtout en ce moment on se fait très violent sur le contenu. En corrélation avec le référencement naturel évidemment…

Selon vous, qu’est-ce qu’une stratégie web peut apporter à votre entreprise?

En fait, globalement et sans rentrer dans le détail, on cherche un regard extérieur sur une situation donnée et une analyse poussée. Tout cela afin d’avoir un plan d’action concret avec un budget précis. Ma problématique est comment un prestataire extérieur peut à ce point s’imprégner du contenu d’une entreprise avec des compétences spécifiques, des domaines d’activités larges et des marchés multiples.

Donc ce n’est pas évident pour une agence. Il faut qu’elle assimile technologiquement les énergies renouvelables, mais aussi au niveau de la fiscalité, de la réglementation, des aspects juridique et financier. C’est pour moi la difficulté majeure.

Donc pour vous une bonne agence web marketing est une agence capable de s’adapter aux différentes facettes de ses clients ?

Ah oui clairement ! C’est un pré-requis même. Par exemple, je vois difficilement comment on peut faire vivre une entreprise sur les réseaux sociaux, ou autre, sans la connaître et sans bien la comprendre.

Ce speed dating a-t-il modifié votre façon de penser votre stratégie web ?

Oui et non, car le fait d’échanger plus globalement sur de la stratégie digitale, cela a mis en lumière le fait que l’on doit adapter une stratégie web différente pour chaque entreprise/site. Il va donc falloir formaliser une stratégie globale et ne pas partir dans tous les sens. Par exemple en lançant trois pages Facebook qui ne serviraient à rien.

Pour vous une agence Web Marketing pourrait donc vous aider à formaliser votre stratégie web marketing ?

Alors, avant tout elle pourrait m’apporter la lucidité, le réalisme, en me disant « on peut faire tout ça, mais voilà ce par quoi il faut commencer ». C’est quasiment hiérarchiser ce par quoi on doit commencer à travailler, y aller « step by step », plutôt que de tout faire en même temps et dans le désordre.

Un dernier mot pour résumer ce speed dating ?

Intéressant, car on ne se connaissait pas et c’était très sympa. Et j’espère que je vous ai donné envie de travailler sur le sujet des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire