Publié le par Baptiste

Top 5 des tendances pour booster son SEO en 2016

5 tendances pour booster son SEO (référencement naturel) en 2016

 

Le Search Engine Optimization (SEO) consiste à améliorer le référencement naturel de votre site web. L’objectif ? Se positionner sur des mots clés stratégiques de façon à être le plus visible possible.

 

Cependant, l’optimisation du référencement naturel est fortement dépendante de l’évolution des algorithmes de Google (qui représente 95 % des parts de marché en France !) et de ses critères de qualité. Autrement dit mieux vaut les prendre en compte pour être le plus performant possible.

 

Voici quelques grandes évolutions qu’il faut absolument suivre pour rester dans la course.

L’expérience utilisateur : Une tendance montante

 

L’expérience utilisateur désigne la façon dont l’internaute se comporte sur votre site Internet. Est-ce qu’il y passe beaucoup de temps ? Est-ce qu’il quitte le site immédiatement ? Est-ce qu’il parcourt plusieurs pages ou est-ce qu’il s’arrête dès la première ?

 

Pour analyser ces données, Google semble avoir intégré dans son algorithme la pratique du « pogosticking » comme critère de pertinence. Il désigne les allers et retours que fait l’internaute entre un site internet et la page de résultats du moteur de recherche. La vidéo d’Abondance vous en apprendra plus sur le sujet :

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce comportement :

  • Votre site peut effrayer par son design vieillissant.
  • Le contenu peut être mal structuré, ne permettant pas à l’internaute de trouver facilement l’information.
  • Il peut également ne pas être adapté au mobile (voir partie « Le mobile ») augmentant donc la fuite des internautes qui accèdent à votre site via ce support.
  • Le temps de chargement est trop long et l’internaute perd patience. Il semblerait que Google prend en compte cet aspect : un temps de chargement trop long est évidemment un point faible pour l’utilisateur et il le serait également pour le moteur de recherche.

 

Bref, un site peu ergonomique et/ou mal structuré a potentiellement moins de chances de se retrouver en tête des résultats de recherche qu’un site moderne et bien pensé pour les internautes et les robots.

Le mobile : Impossible de l’ignorer

 

Avoir un site adapté aux supports mobiles est aujourd’hui obligatoire. Selon Médiamétrie, le trafic internet depuis le mobile a dépassé celui de l’ordinateur. Un site qui n’est donc pas adapté aux différentes tailles d’écrans a toutes les chances de faire fuir les internautes…

 

D’autant plus que Google prend en compte cette évolution : depuis le « Mobilegeddon » déployé en avril 2015, la mise-à-jour de l’algorithme de Google booste la visibilité des pages mobile-friendly au détriment des sites qui ne sont pas adaptés. Une nouvelle mise à jour est en plus prévue pour mai 2016.

 

Vous n’êtes pas certain que vos pages soient adaptées aux appareils mobiles ? Rendez-vous sur l’outil de test de Google pour obtenir une réponse immédiate.

Le contenu : La base du référencement naturel

 

Il est difficilement envisageable d’être bien positionné sans un véritable contenu.  Google veille de plus en plus à ce que celui-ci soit de qualité, notamment grâce à son filtre « Panda ».

 

Oubliez donc le contenu copié collé d’un autre site Internet, car vous risquez de vous attirer les foudres du moteur de recherche et de dégringoler dans les pages de résultats !

 

Selon Google, un « bon contenu » doit respecter certains principes :

  • Il doit être structuré : pensez aux intertitres qui faciliteront la lecture de l’internaute
  • Il doit inclure des liens qui apportent de la pertinence au contenu
  • Il ne doit pas être trop court : tentez d’avoir plus de 300 mots sur une page
  • Il contient des images et des vidéos

 

Rédacteurs, à vos claviers !

La sécurité : Ayez confiance

 

Google l’a annoncé fin 2015 sur son blog : le classement des pages en HTTPS se voit valorisé.

 

D’accord, mais c’est quoi un lien « HTTPS » ? De base, votre site Internet utilise le protocole HTTP. Pour pouvoir passer au protocole HTTPS, vous devez obtenir une certification SSL. Pour faire simple, c’est une certification délivrée par un tiers de confiance qui atteste d’une identité morale ou physique et qui prouve que l’ensemble des données qui transitent par votre site sont sécurisées.

 

S’appuyer sur le protocole HTTPS est un gage de sécurité pour l’internaute qui sera rassuré. C’est un bénéfice qui va donc au-delà du SEO.

 

Attention cependant : le passage au HTTPS demande de nombreuses précautions pour ne pas dégrader votre référencement. N’hésitez donc pas à solliciter l’accompagnement d’un expert.

Le local : Restez proche

 

Lorsqu’on recherche un restaurant, un coiffeur ou un médecin, on a tendance à indiquer le nom de la localisation où l’on aimerait trouver ce service. D’où l’importance du référencement local si vous disposez d’une boutique physique.

 

A ce propos, Google a récemment publié ses préconisations :

  • Renseignez au maximum votre fiche Google My Business : heures d’ouverture, prestations, produits, etc. Plus vous donnez d’informations, plus les robots de Google seront en mesure de comprendre si votre commerce correspond à la requête de l’internaute.
  • Si l’utilisateur est géolocalisé, sa distance sera prise en compte. Il est donc important de renseigner où se trouve précisément votre commerce : ville, quartier, rue.
  • Le nombre d’avis et de commentaires joue un rôle. Sachez les encourager en les demandant auprès de vos clients.
  • Enfin, tous les critères SEO généraux jouent également un rôle à l’échelle locale.

Des tendances qui en disent long sur l’avenir du web

 

Que veut Google pour l’avenir du web ? Manifestement, la qualité et l’accessibilité.

La qualité du contenu : original, complet et pertinent. L’accessibilité : un site Internet sécurisé, adapté aux usages mobiles et bien structuré.

Si vous adaptez vos supports web à ces prérogatives, vous semblez bien parti pour atteindre la première page de Google !

 

Laisser un commentaire