Publié le par Maxime

Mise à jour Google “Mobile friendly” du 21 avril 2015 : L’expérience utilisateur comme critère de ranking

Google : Mise à jour 21 avril

Vous n’êtes pas sans savoir que le leader des moteurs de recherche va mettre à jour son algorithme le 21 avril prochain. Tout le monde en parle, et l’impression générale laissée sur la Toile est un vent de panique qui n’est pas fondé.

Alors certes, cela montre la tendance grandissante de la navigation mobile mais nous n’avions pas vraiment besoin d’attendre l’annonce de Google pour nous rendre compte de ce phénomène. En clair, ce n’est pas la peine de paniquer si son site n’est pas “Mobile friendly” le 21. Il faut garder en tête que le fait le plus important est l’expérience utilisateur.

 Qu’est-ce que l’algorithme va changer ?

4 choses importantes sont à noter sur cette mise à jour de l’algorithme :

  • Elle ne va impacter que les résultats de recherche mobile. Pas d’impact sur les résultats “desktop” ni “tablette”.
  • Que ce ne sera pas une pénalité pour les sites dont les pages ne sont pas “mobile-friendly” mais un boost pour les pages qui le seront.
  • L’impact se fera URL par URL et non sur la globalité du site. Cela signifie que si votre site fait 10 pages mais que 3 pages sont adaptées pour les mobiles, seules ces dernières seront “boostées” dans les SERP.
  • La prise en compte de l’adaptation mobile se fera en temps réel. Cette formulation signifie qu’une fois le robot de Google passé sur votre site, les pages adaptées mobiles seront immédiatement considérées “Mobile-friendly” et bénéficieront du boost. Donc si votre site n’est pas considéré “Mobile-friendly” au 21 avril, dès la mise en place d’une version adaptée, la modification sera prise en compte avec effet immédiat.

Voilà donc les caractéristiques du prochain changement de l’algorithme de Google. Énuméré point par point sans réflexion apportée derrière, cela peut faire peur. Et le grand brouhaha du web s’en est bien inspiré. Maintenant rentrons plus en détail sur l’interprétation.

Que faire face à cette mise à jour et pourquoi ?

Une seul mot d’ordre doit rester dans votre tête : quel est mon besoin et quel est celui de mes internautes ? En effet, si votre stratégie actuelle et par répercussion votre site web n’a que peu d’audience mobile car vos clients n’ont pas d’intérêts à visiter votre site via leur smartphone, est-il nécessaire de se précipiter dans la réalisation d’une version mobile de votre site ? Clairement la réponse est non !

Si vous voyez que vos visiteurs se connectent majoritairement aux heures de bureau via leur ordinateur (voire tablette), il n’est sûrement pas opportun de transformer les pages de votre site pour qu’elles s’adaptent à la navigation mobile. Vous risquez de perdre du temps pour rien à transformer votre site. Si vos visiteurs n’ont pas d’intérêt ou l’habitude de consulter votre site sur mobile, ils ne viendront pas plus si votre site est responsive.

Il faut comprendre que quoi que fasse Google avec cette mise à jour, c’est l’expérience de l’utilisateur qui prévaut. Et cette dernière doit être de qualité. À l’inverse, si sur vos statistiques vous voyez que votre audience est de plus en plus mobile mais votre site (ou les pages les plus consultées via mobile) n’est pas adapté pour une bonne lecture, alors il vous faudra penser à adapter ces dites pages au plus vite pour bénéficier de ce boost. Mais là encore, pensez que ce n’est pas une pénalité ! Si vous n’êtes que peu nombreux référencés sur vos mots-clés, vous n’avez pas forcément besoin de travailler dans l’urgence.

Quoi qu’il en soit, la sortie de cet algorithme ne va pas engendrer la fin du monde. Voici quelques bonnes questions à se poser afin de savoir si vous devrez actualiser vos pages :

  • Que viennent chercher les internautes quand ils sont sur mon site et pourquoi ?
  • D’où se connectent-ils le plus souvent ?
  • Quelle est la part d’audience mobile sur mon site par rapport à l’audience desktop et tablette ?

Une fois des réponses apportées à ces questions, vous pourrez vous demander si une refonte est nécessaire sur les pages de votre site web. En attendant, pas de panique, Google n’est pas si féroce et vous ne serez pas mangés tout cru.

Laisser un commentaire